Bannière Miramas lou pedassa
Datant au moins du Xe siècle, il est disputé à l'abbaye de Montmajour par la maison des Baux durant tout le Moyen-Age. Il abrite une communauté de moines jusqu'au début du XVIIe siècle, qui l'abandonne car il tombe en ruine. Saisie à la Révolution comme bien national, il est acheté par Joseph Comte qui l'habite en partie.